Deux et d’Elles

Ta singularité est multiple de 2. Ton singulier s’inscrit dans le pluriel. Ta vie est pleine de ton autre, ton double, reflet unique de ton existence, ta référence absolue. Tu ne vis que pour elle, tu ne vis que par elle. Cet être, si proche et si différent à la fois, fait partie de toi. Lorsque l’envers du miroir met ta vie à contresens, lorsque tu t’accroches au vide de son absence, lorsque tu absorbes sa détresse pour la faire tienne, c’est vos deux cœurs à l’unisson pour un seul battement. Tu conjugues la vie à tous les temps mais ton histoire s’écrit avec elle + toi  / toi + elle. L’avènement de « Nous » comme une religion, comme une communion. L’accomplissement de l’unité, de la complicité, gémellité oblige, obligeance et inter-dépendance. Jumelles d’un jour, jumelles par amour. D‘Elles, je ne veux que Deux.

This entry was posted in Blog. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *